Rechercher
  • Lætitia

Gravures rupestres à Asfondilitis, Amorgos


C'est une histoire émouvante. Durant des siècles, le village d'Asfondilitis fut peuplé d'éleveurs qui vivaient là, face à la mer au milieu de leurs troupeaux. Situé entre la baie d'Aegiali et Chora, Asfondilitis était une étape obligatoire sur la Strata Megali, le sentier muletier qu'empruntaient alors les Amorgiens pour traverses l'île.

Le visiteur d'aujourd'hui qui parcoure les ruelles du village, aujourd'hui quasi désert, remarque très rapidement la présence de nombreuses gravures rupestres. Sur les murs, sur les linteaux des portes, sur les grosses pierres du chemin, près de 200 gravures représentent, dans un style naïf, des villageois dansant ou jouant de la musique, des femmes et des hommes se tenant la main, ou encore des croix. Parfois, on trouve des noms, ceux du propriétaire d'une maison, et ceux d'une femme. Elles sont l'œuvre de Michalis Roussos qui naquit avant 1900. Ayant perdu assez jeune l'usage de ses membres inférieurs, cet ancien berger se déplaçait en rampant et pris l'habitude de graver les pierres de son village. Le graveur d'Asfondilidis est enterré au cimetière de Potamos et ses gravures sont le reflet pas si lointain de la vie traditionnelle des Amorgiens.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout