top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLætitia

Amorgos dans l'exposition du Hangar Photo Art Center de Bruxelles

Le Hangar Photo Art Center, l'un des plus beaux lieux d'Europe dédiés aux arts visuels, s'est toujours senti à l'aise. C'est un espace convivial, où les artistes se rencontrent et engagent facilement la conversation, et où les photographes apprécient vraiment d'être exposés. C'est grâce à l'accueil chaleureux de la directrice Delphine Dumont et de son équipe, et à leur engagement, que les photographes apprécient d'être exposés.

La planète est le dénominateur commun des images présentées au Hangar. Le projet Melting Islands met en lumière les défis auxquels sont confrontées plusieurs îles : la fonte des populations, des glaces, des côtes sablonneuses.



Clément Chapillon s'intéresse à la vie des habitants de l'île aride d'Amorgos, l'île la moins peuplée de Grèce, qu'il visite régulièrement depuis vingt ans. "Cette île exerce une attraction magnétique", explique le photographe. "C'est la plus pauvre et la plus sauvage. Elle a une histoire fascinante. Il reste environ 1 000 personnes sur un immense territoire complètement dépeuplé. C'est une sorte d'île absolue, le bout du monde". Parmi les irréductibles, Alain, un Français originaire de Bagnols de Bigorre. Il est venu à Amorgos il y a une trentaine d'années et n'en est jamais reparti. "C'est à la fois un Eden et une prison."

Il y a aussi une jeune femme grecque, Platon, née sur l'île, qui sur l'une des photos prépare de la fava, une purée de pois chiches, et s'ennuie à mourir, surtout en hiver. Ou encore Carolina, une écrivaine anglaise venue se perdre dans un village au fin fond des montagnes. "Quand je l'ai photographiée, elle avait quatre-vingt-cinq ans. Le jour même où j'ai voulu lui offrir le tirage, elle est morte."


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Greek City Times : "Mouros, la plus belle plage d'Amorgos"

Amorgos est connue comme l'île du "Grand bleu". Le film français du même nom, réalisé par Luc Besson, a donné à l'île une grande popularité et l'a fait connaître jusqu'au bout du monde. Le "bleu infin

Comments


bottom of page